Robert de Niro’s smiling

« You’re talking to me, Claire ? You’re talking to me ? ». Vraiment très fort. Face à Claire Chazal, DSK nous a fait dimanche soir un grand numéro, où il était impossible de ne pas reconnaître le style si caractéristique de Robert de Niro.

Tout en gravité et en tension intérieure au début, avant de distiller un cocktail très sophistiqué de silences, de plissements d’yeux, de mouvements de menton, de pincements de lèvres, de voix furtivement étranglée, de sourires illuminés ou énigmatiques… Du grand art. Et l’on réalise que l’on regrette vraiment, au moins pour le spectacle, le match qui n’aura pas lieu entre les deux plus grands acteurs actuels de la politique française. Lire la suite

Publicités